عربي English Italiano
  Accueil  
Angelina Ngale

Angelina Ngale

Visionner la galerie sur le site

Born to Nellie Petyarre at Utopia Station circa 1947, Angelina Ngale was wife number one to artist and sculptor, Louis Pwerle (1935-1999) (number two wife is Sarah Morton Kngwarreye). Angelina is now living with Sarah and her family - all of whom are renowned artists.

Angelina Ngale was involved in the Batik Movement in the 70's. She began painting in the late 80's. It is through the medium of acrylic painting that Angelina has come to national and international prominence.

Her work can be bold and vibrant with linear work illustrating body paint design or refined and subtle when portraying her Bush Plum Story from Ahalpere country. In her Bush Plum story, she uses coloured dots to represent the various phases of the fruits ripening to maturity as underpainting, and a milky over-dotting (usually white) to create translucency and depth. Her Atham-areny paintings depict the women prepared to sing and dance with witch doctors to draw sickness out of those touched by the atham-areny creatures.

Angelina Ngale has held several exhitibitions both in Australia and in the USA. Angelina Ngale's work has been exhibited by Cicada Trading gallery in the USA, France, the UAE and the Kingdom of Bahrain.

Collections:
· National Gallery of Australia, Canberra
· Artbank, Sydney
· Commonwealth Law Courts, Melbourne.
· LaTrobe University Collection, Melbourne
· National Gallery Victoria
· Holmes a Court Collection, Perth
· The National Museum of Art, Osaka, Japan

Fille de Nellie Petjarre et née à Utopia Station vers 1947, Angelina Ngale fut la première épouse de l'artiste peintre/sculpteur Louis Pwerle (1935-1999). Aujourd'hui, Angelina vit chez Sarah Morton Kngwarreye - seconde épouse de Louis Pwerle - et sa famille, tous artistes renommés.

Angelina Ngale faisait partie du mouvement batik dans les années 70. Elle se mit à la peinture vers la fin des années 80 et c'est par ses oeuvres à l'acrylique qu'Angelina a atteint une renommée sur la scène tant nationale qu'internationale. Ses réalisations sont tantôt puissantes et vibrantes lorsqu'elle représente les motifs peints sur le corps humain, tantôt raffinées et subtiles quand elle illustre le conte de la prune sauvage du pays d'Ahalpere. Dans ce conté, une sous-couche de petits points de diverses couleurs représentant les différentes étapes du murissement des fruits reçoit une sur-couche de points laiteux (généralement blancs) pour créer une profondeur et une translucidité. Ses tableaux représentent des femmes sur le point de chanter et de danser avec des médecins-sorciers afin de chasser la maladie de ceux atteints par les créatures atham-areny.

Angelina Ngale a organisé de nombreuses expositions de son oeuvre aussi bien en Australie qu'au Etats-Unis. De son côté, Cidata Trading a exposé ses peintures aux Etats-Unis, en France, dans les Emirats et au Royaume de Bahrein.

Dernière mise à jour - 9 juin 2017